In Uncategorized

La douleur chronique de l’épaule

L’épaule est une articulation très sollicitée et donc plus sujette aux blessures. En outre, sa grande mobilité lui vaut d’être relativement fragile. En conséquence, l’épaule est souvent un motif de consultation.

L’épaule, ou ceinture scapulaire est composée de quatre (4) articulations pour permettre une mobilité dans toutes les directions:

  • l’articulation sternoclaviculaire entre la clavicule et le manubrium,
  • l’articulation acromioclaviculaire entre l’omoplate (partie acromiale) et la clavicule,
  • l’articulation glénohumérale entre l’omoplate (glène) et l’humérus, et
  • l’articulation scapulo-thoracique, entre l’omoplate et la cage thoracique.

Les os s’articulent au moyen de cartilages, ligaments, tendons et muscles. Les bourses protègent et permettent le glissement des parties entre elles. Les vaisseaux sanguins assistés du système lymphatique apportent à l’épaule les nutriments, drainent les déchets et donnent accès au système immunitaire. Les nerfs activent les muscles et permettent les sens (toucher, douleurs, proprioception). Quand un malaise survient, une ou plusieurs de ces structures sont affectées. La douleur chronique de l’épaule pourrait se développer si la cause du malaise demeure.

Les causes des malaises de l’épaule, douleur chronique de l’épaule

Les causes des malaises de l’épaule sont nombreuses, de bénignes à gravissimes, elles peuvent avoir un impact plus ou moins important sur vos activités quotidiennes. De plus, votre malaise peut cacher une cause plus grave, qui devrait faire l’objet d’une intervention médicale rapide. Il convient donc de consulter rapidement pour éviter des aggravations.

Suite à un traumatisme important, l’épaule peut être, ou avoir été luxée (disloquée) partiellement ou entièrement, les tendons peuvent être étirés ou déchirés, les cartilages et/ou les os peuvent être endommagés, voir fracturés. Les bourses peuvent être endommagées également. L’épaule gonfle, rougit, est chaude, c’est l’inflammation qui s’installe, parfois immédiatement, parfois progressivement. Et c’est douloureux.

L’articulation glénohumérale est entourée d’une capsule articulaire qui peut se gonfler de liquide, ce qui en limiterait la mobilité, et à l’extrême rendre le moindre geste douloureux (lever le bras, attacher un soutien-gorge, etc.), voir impossible.

Dans le cas d’un traumatisme léger, ou si vous forcez trop de l’épaule, ou si vous faites des gestes répétés au travail, vous pourriez vous causer un tort à l’épaule et ressentir un malaise ou de la douleur.

Outre les traumatismes, il existe encore bien d’autres causes de malaise de l’épaule. Un stress important, une mauvaise posture, ou une structure voisine en difficulté (e.g. cou, colonne, organe, etc.), entre autres, peut altérer le bon fonctionnement de l’épaule ou de la libre circulation des liquides vers et en retour de l’épaule, ou encore de ses innervations (nerfs moteurs et sensitifs). Des tissus mal perfusés, drainés ou innervés peuvent devenir irritables et/ou dysfonctionnels.

De plus, avec le temps, des dépôts de calcium peuvent survenir aux attaches des tendons ou autour des bourses endommagées, ou en bordure des surfaces articulaires.

Si le malaise persiste, s’intensifie, apparaît au repos, vous réveille la nuit, disparaît et revient lors d’une activité sportive, un faux mouvement, ou une activité plus intense que normale, vous pourriez avoir affaire à une douleur chronique de l’épaule

Traitement de la douleur chronique de l’épaule

Quels seraient alors les impacts de la douleur chronique de l’épaule sur vos activités quotidiennes, votre travail et vos loisirs? Et que dire de l’effet sur l’humeur? Quand la douleur est intense et persistante, ne laissant aucun répit de jour ou de nuit, certaines personnes en vont jusqu’à vouloir mourir pour ne plus souffrir. Personne ne veut vivre ça, ou voir des personnes chères souffrir ainsi.

Que faire? Il faut avant tout éviter les auto-diagnostiques et consulter. La médecine (occidentale, allopathique) propose un traitement qui inclut généralement une médication anti-douleur et/ou anti-inflammatoire. L’imagerie médicale est utile pour connaître l’état des structures. Une intervention chirurgicale pourrait s’avérer nécessaire. Le médecin peut juger opportun de prescrire des séances de physiothérapie et/ou d’ostéopathie.

L’ostéopathie est tout indiquée pour les convalescents ou lorsque la douleur devient chronique.

À la Clinique d’ostéopathie du Vieux-Longueuil, nous avons développé une expertise en regard des douleurs chroniques. Nous avons comme objectif de redonner une qualité de vie aux clients au moyen d’un traitement doux à caractère curatif selon la philosophie de l’ostéopathie. À la clinique, nous avons le souci d’efficacité et l’expérience des clients nous le confirme bien.

Si vous croyez souffrir d’une douleur chronique de l’épaule, prenez rendez-vous. Ce sera un privilège de vous y rencontrer.

Merci de votre confiance.

Avis au lecteur: Les termes médicaux (e.g. douleur chronique de l’épaule) sont utilisés pour la clarté et une meilleure compréhension. Ce texte constitue uniquement l’opinion de l’auteur basée sur ses années de pratique clinique et de sa formation en ostéopathie. Pour toute question s’adresser à l’auteur via la page de contact.